Quel rose choisir selon sa colorimétrie ?

Hello mes fashionistas !

Comme vous le savez maintenant, je suis une passionnée des couleurs, et mon domaine d’expertise est la colorimétrie selon la méthode anglo-saxonne des 12 saisons. Entamée cet été par le jaune, puis le vert en septembre, je poursuis ma série d’articles consacrés aux différentes couleurs du cercle chromatique avec le rose, une des couleurs phare de l’automne-hiver 2022-2023. Associé à la féminité, le rose est une couleur délicate et dynamique symbolisant le romantisme, la tendresse et la séduction. Je vous donnerai quelques conseils et pistes de réflexion afin de vous aider à choisir la bonne nuance de rose adaptée à votre saison, mais sans injonctions car si la colorimétrie est un outil fabuleux pour appréhender ses meilleures couleurs, elle ne doit pas être restrictive…

Les bases

On doit la version moderne du cercle chromatique au peintre et enseignant suisse Johannes Itten (1888-1967) de l’école du Bauhaus qui a créé une palette de 12 couleurs qui se succèdent dans l’ordre de celles de l’arc-en-ciel. Autour du triangle central des couleurs primaires (bleu, jaune, rouge) dites pures comme elle ne proviennent d’aucun mélange, on trouve l’hexagone des couleurs secondaires (vert, orange, violet) résultant du mélange de deux couleurs primaires, puis le cercle complet avec les six couleurs tertiaires (ocre, vermillon, pourpre, indigo, turquoise, chartreuse) résultant du mélange d’une couleur primaire et d’une couleur secondaire. Selon leur température, les couleurs sont perçues et divisées en 2 catégories : les couleurs froides (bleu, vert, violet) évoquant l’eau et la glace; les couleurs chaudes (jaune, rouge, orange) associées au soleil et au feu. Sachez néanmoins qu’un bleu peut être réchauffé avec une touche de jaune (comme le bleu canard), de la même manière qu’un jaune peut être refroidi si on y ajoute du bleu (par exemple le jaune soufre) : on parle alors de bleu à dominante chaude ou de jaune à dominante froide.

Cercle chromatique selon Johannes Itten

La méthode des 12 saisons est basée sur la théorie tridimensionnelle d’Albert Munsell (1858-1918), professeur d’art et peintre américain, qui a établi en 1909 la perception visuelle humaine des couleurs selon les trois dimensions de teinte, valeur et chromaticité. Elle consiste à déterminer les caractéristiques chromatiques de la personne (froid ou chaud, clair ou profond, lumineux ou doux), leur ordre d’importance (dominant, secondaire ou tertiaire) et la proportion de chacune d’entre elles.

Teinte (= température) : définit une couleur pure comme plus ou moins froide (à base de bleu) ou inversement chaude (à base de jaune) selon sa position sur le cercle chromatique.
Valeur (= clarté) : définit une couleur comme plus ou moins claire avec l’ajout de blanc ou profonde (= sombre) avec l’ajout de noir.
Chroma (= saturation) : définit l’éclat d’une couleur selon son degré de pureté. Une couleur est lumineuse (= vive / intense) quand elle est pure (non diluée), la faisant paraître éclatante. Elle est douce (= amortie / mate) quand elle est atténuée par l’ajout de gris, la faisant paraître plus terne.  

Les trois dimensions de la couleur : température, clarté, saturation

Les roses

Devenu un nom de couleur à part entière depuis le traité « Des couleurs symboliques » du baron Portal datant de 1837, la « couleur de rose » était jusque-là considérée comme une nuance pastel du rouge, éclairci avec du blanc. Parce qu’il évoque la teinte pâle et délicate de la peau des humains et de certains animaux à la naissance (sans poil, ni plumes), le rose sera d’abord associé à la nudité. A partir des années 1930-40, il devient synonyme de féminité dans le monde occidental : le rose pastel est la couleur de choix pour les bébés filles (la teinte « Baby Pink » est déposée en 1928), alors que le bleu pastel devient celle des bébés garçons. Même si l’origine de cette orientation n’est pas claire, le succès de la poupée Barbie a contribué à l’ancrer de façon durable… et la société capitaliste saura tirer profit de cette tendance grâce à un vaste marché de produits roses conçus spécifiquement pour les filles. Dans un sens moins flatteur, le rose est synonyme d’ingénuité voire de mièvrerie avec la littérature à l’eau de rose, ces romans d’amour destinés aux jeunes filles, qui se terminent toujours par un Happy End, et dont l’écrivaine britannique Barbara Cartland fut la représentante la plus prolifique. Enfin, dans les années 1990, le rose intense prend une connotation « sexy » pour évoquer la séduction, la sensualité et l’érotisme (minitel rose, carré rose des films X, etc…).

Significations du rose
Délicatesse, féminité, tendresse, romantisme, douceur, bonheur, enfance, candeur, innocence, sensualité, séduction.
Naïveté, immaturité, indécision, espièglerie.

Le rose est obtenu par le mélange de rouge et de blanc en proportions variées : plus la quantité de blanc est importante, plus le rose devient pâle. Un rose à dominante froide contient plus de bleu et tire sur le mauve; inversement, il est plus chaud et tire sur l’orange quand il contient plus de jaune. Il existe de nombreuses nuances de rose : des teintes pastel comme le rose dragée aux coloris plus soutenus comme le magenta, en passant par le saumon, le corail, le rose bonbon, le fuchsia, etc… On choisira bien sûr un rose qui va à notre carnation : les roses frais et lumineux sont à privilégier pour les peaux claires (dorée ou rosée), tandis que les roses profonds (cerise, framboise) iront mieux à celles qui ont le teint mat ou hâlé. Pour les peaux métisses et noires, tout est permis, des tons givrés aux coloris éclatants, y compris le fluo !

Source © influenz.design

**************************

1. La femme Printemps

Caractéristiques : CHAUD / LUMINEUX / CLAIR.
Contraste : faible à intense.
Cheveux : blond doré (clair à foncé), blond vénitien, roux, auburn, châtain doré, brun, brun-noir, avec des reflets dorés ou cuivrés.
Teint : porcelaine, ivoire, pêche, beige rosé, beige doré, sable, olive, miel, bronze, café, chocolat, avec ou sans taches de rousseur. Peau à tonalité pêche ou dorée qui bronze facilement.
Yeux : turquoise, bleu clair, bleu chaud, bleu vif, vert clair, vert doré, vert vif, topaze, noisette clair, noisette, marron clair, marron (avec reflets dorés).

L’actrice américaine Scarlett Johansson aux BAFTA 2020 © gettyimages

La femme Printemps privilégiera les roses chauds, lumineux, vitaminés, frais ou tendres : éclaircis avec du blanc, intensifiés avec du rouge, réchauffés avec du jaune (tirant sur l’orange). Les rousses au teint rosé sont également mises en valeur par les roses à dominante froide tirant sur le mauve, de la même manière que les femmes Printemps Clair – qui possèdent des caractéristiques froides communes avec l’Eté Clair – peuvent porter des roses pastels à dominante froide, légèrement bleutés.
Palette : bisque, rose nude, rose blush, rose chair, coquille d’œuf, rose saumon, rose pêche, rose thé, incarnat, rose corail, rose pamplemousse, nacarat, rose églantine, rose barbe à papa, bubblegum, rose orchidée, cyclamen, hortensia, rose bonbon, rose Barbie, rose vif, hot pink, fuchsia.

Amy Adams – Printemps Chaud / Emma Stone – Printemps Lumineux / Kate Hudson – Printemps Clair

2. La femme Eté

Caractéristiques : FROID / DOUX / CLAIR.
Contraste : faible à moyen.
Cheveux : blond cendré (très clair à foncé), châtain cendré (très clair à foncé), châtain avec ou sans reflets cuivrés, gris foncé.
Teint : albâtre, porcelaine, ivoire, ivoire rosé, beige rosé, beige neutre, sable, olive, bronze, taches de rousseur possibles. Peau à tonalité rosée, grisée ou bleutée qui ne bronze pas facilement.
Yeux : azur clair, bleu, bleu clair, vert, vert clair, gris, gris clair, gris-bleu, gris-vert, noisette froid, marron clair froid, marron froid.

L’actrice américaine Resse Witherspoon au MET Gala 2014 © gettyimages

La femme Eté privilégiera les roses froids, doux, pastels, poudrés ou feutrés : éclaircis avec du blanc, adoucis avec du gris ou refroidis avec du bleu. Les meilleurs roses sont les roses grisés et les roses-mauves. Certaines femmes Eté Doux – qui possèdent des caractéristiques chaudes communes avec l’Automne Doux – peuvent porter des roses réchauffés avec du jaune, tirant sur l’orange.
Palette : cuisse de nymphe, cuisse de nymphe émue, rose dragée, guimauve, bubblegum, rose orchidée, cyclamen, hortensia, rose thé, rose poudré, pelure d’oignon, rose Mountbatten, rose Pompadour, rose bonbon, rose persan, vieux rose, rose brûlé, rose framboise, rose cerise.

Emily Blunt – Eté Froid / Rihanna – Eté Doux / René Zellweger – Eté Clair

3. La femme Automne

Caractéristiques : CHAUD / DOUX / PROFOND.
Contraste : faible à élevé.
Cheveux : blond vénitien, blond doré, châtain doré ou cuivré (clair à foncé), châtain avec ou sans reflets cendrés, brun doré ou cuivré (moyen à foncé), roux foncé, auburn, acajou, brun-noir chaud.
Teint : ivoire, beige rosé, beige neutre, beige doré, beige chaud, sable, olive, miel, ambre, caramel, bronze, café, chocolat, avec ou sans taches de rousseur. Peau à tonalité dorée, bronze ou rouge qui bronze facilement.
Yeux : bleu, bleu-gris, vert, vert-gris, vert doré, vert olive, vert foncé, ambre, noisette (clair ou foncé), marron (clair ou foncé), marron doré, noir chaud.

L’actrice américaine Julia Roberts aux SAG Awards 2014 © gettyimages

La femme Automne privilégiera les roses chauds, riches, naturels, chatoyants ou profonds : réchauffés avec du jaune, intensifiés avec du rouge, assombris avec du noir, tirant sur l’orangé, le beige ou le brun. Les rousses au teint rosé sont également mises en valeur par les roses bleutés à dominante froide tirant sur le violet, de la même manière que certaines femmes Automne Doux – qui possèdent des caractéristiques froides communes avec l’Eté Doux – peuvent porter des roses doux refroidis avec du bleu.
Palette : rose saumon, rose pêche, rose thé, incarnat, rose corail, rose pamplemousse, nacarat, rose églantine, vieux rose, rose brûlé, terracotta, rose bonbon, rose Barbie, rose indien, rose framboise, rose cerise, rose pourpré, fuchsia.

Isla Fisher – Automne Chaud / Gigi Hadid – Automne Doux / Sofia Vergara – Automne Profond

4. La femme Hiver

Caractéristiques : FROID / LUMINEUX / PROFOND.
Contraste : élevé à intense.
Cheveux : châtain cendré (foncé à très foncé), brun (moyen à foncé), brun cendré (foncé), brun-noir froid, noir, noir bleuté, gris, poivre & sel, argenté, blanc, blond platine.
Teint : laiteux, albâtre, porcelaine, ivoire rosé, beige rosé, beige (clair à foncé), beige neutre, olive froid, caramel froid, cacao, chocolat, ébène. Peau à tonalité bleutée qui ne bronze pas facilement (sauf Hiver Profond).
Yeux : turquoise vif, bleu froid, bleu vif, violet, vert émeraude, gris foncé, olive foncé, noisette (clair ou foncé), noisette froid, marron froid, marron foncé, marron-noir, noir.

L’actrice américaine Megan Fox aux iHeartRadio Music Awards 2019 © Emma McIntyre / gettyimages

La femme Hiver privilégiera les roses froids, éclatants, givrés, intenses ou saturés : purs et vifs, éclaircis avec du blanc, assombris avec du noir, refroidis avec du bleu, tirant sur le violet. C’est dans la saison Hiver que l’on trouve les roses les plus intenses et les plus profonds.
Palette : rose dragée, bubblegum, rose orchidée, cyclamen, hortensia, rose orchidée, rose bonbon, rose Barbie, rose persan, rose indien, rose framboise, rose cerise, rose vif, rose shocking, hot pink, rose Schiaparelli, rose pourpré, fuchsia, magenta, pourpre.

Zooey Deschanel – Hiver Froid / Fan Bingbing – Hiver Lumineux / Priyanka Chopra – Hiver Profond

Quelques flops…

Si vous avez un doute, je vous suggère d’étudier les tenues des stars sur le tapis rouge : la plupart des actrices ont des stylistes personnels qui maîtrisent les questions de colorimétrie et savent mettre leurs clientes en valeur (à quelques exceptions près comme illustré ci-dessous !). C’est un bon exercice pour apprendre à distinguer les tonalités chaudes des tonalités froides, ainsi que pour observer leurs effets flatteurs ou néfastes sur l’apparence d’une personne. Car ce n’est pas seulement le choix de la teinte qui est primordial, on doit également tenir compte de la clarté et de la saturation par rapport au sous-ton et au contraste tonal du sujet : une nuance trop dorée ou trop bleutée, trop claire ou trop sombre, trop intense ou trop fade, peut ruiner une tenue par ailleurs somptueuse…

Et vous les girlzzz, aimez-vous le rose ou trouvez-vous cette couleur trop girly ? Sinon, savez-vous à quelle saison vous appartenez ? Si vous souhaitez le savoir et découvrir vos meilleures couleurs, contactez-moi pour une analyse de colorimétrie personnalisée selon la méthode des 12 saisons, je serai ravie de vous accompagner…

Vous pouvez me retrouver sur les réseaux sociaux Facebook et Instagram, ainsi que sur Pinterest qui propose une sélection de mes meilleurs looks et les inspirations mode du moment.

Dans l’attente d’échanger avec vous, je vous souhaite une belle journée !

A très bientôt,
Agnès

9 commentaires sur “Quel rose choisir selon sa colorimétrie ?

  1. Le rose est ma couleur préférée. J’adore la section « les flops ».
    Envoyé de mon appareil Samsung de Bell via le réseau le plus vaste au pays.

    Aimé par 1 personne

  2. Quelle variété de couleurs, Agnès ! Toujours très détaillé et précis, ton article. La couleur « rose cuisse de nymphe émue », je n’aurais jamais imaginé que ça puisse exister ! 😄 J’aime bien le rose, et c’est une couleur qui m’attire assez en ce moment. Besoin de voir la vie en rose dans le contexte social actuel, peut-être. Merci pour ton article. Bonne journée. Bise.

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou Elisabeth !
      Oui… la variété des nuances me surprend toujours et j’en découvre de nouvelles au cours de mes recherches ! 💗 Moi aussi j’aime beaucoup le rose – surtout dans ses teintes les plus vives comme le fuchsia – et j’ai commencé à le mixer avec du marron, c’est plutôt sympa : une idée de combo de couleurs à porter cet automne-hiver !
      Merci pour ta fidélité et bon week-end à toi,
      Des bisous 😘

      Aimé par 1 personne

    1. Hello Val,
      Merci à toi et ravie de t’avoir fait découvrir toutes ces nuances de rose ! 💗😍
      Je confirme que tu es une femme Automne Chaud, privilégie les rose framboise, rose cerise (que je t’ai vues porter il me semble) et fuchsia doux. Le rose églantine de la tenue de Julia Roberts t’irait bien aussi…
      Bon week-end, des bisous 💋💋

      Aimé par 1 personne

  3. Que de belles stars et de robes de princesse dans ton article ! Je porte assez peu de rose, pourtant je les aime presque tous, hormis ceux qui tendent vers le violet ou le rouge car je n’aime pas ces deux couleurs. Bonne fin de semaine, je t’embrasse.

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou Anne,
      C’est vrai que toutes ces robes roses font un peu princesses Disney, MDR…! 😂 C’est une couleur ambivalente dans l’interprétation qu’on en fait, soit girly « nunuche » soit sophistiqué. 😉💗 Je suis un peu comme toi, je les aime tous mais je ne porte presque que du fuchsia, les teintes saturées m’attirent plus… Pour toi, ce serait plutôt les pastel, les nuances douces, délicates et poudrées. Et tu as raison concernant le rouge et le violet, ce sont deux couleurs trop intenses pour la coloration claire.
      Bon week-end, gros bisous ! 😘😘

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s