Comment créer sa garde-robe capsule ?

Hello mes fashionistas !

J’espère que vous allez bien et que ce début d’automne ne vous rend pas trop nostalgique de l’été comme c’est le cas pour moi… Je vous ai déjà parlé du challenge slow fashion #jeshoppedansmondressing que je co-anime sur mon compte Instagram avec ma consœur Patricia, conseillère mode responsable. Pour ce mois d’octobre, nous avons choisi comme thème la garde-robe capsule et nous invitons les participantes à s’habiller pendant 4 semaines avec seulement 20 pièces choisies dans leur dressing (vêtements + chaussures), hors accessoires. J’ai pensé qu’il était judicieux de publier en parallèle un article sur le sujet, qui vous aidera à appréhender le concept et pourquoi pas à tenter l’expérience à mes côtés, voire à relever le défi si le cœur vous en dit !

Définition

Une garde-robe capsule (capsule wardrobe en anglais) désigne une garde-robe allégée, cohérente, harmonieuse et sans effort, qui a été pensée en amont dans sa globalité pour sélectionner des vêtements qui fonctionnent bien ensemble vous donnant la possibilité de les mixer & matcher afin d’optimiser le nombre de tenues différentes avec un minimum de pièces. Les avantages ? Un gain de temps et d’argent : on choisit ses vêtements plus rapidement le matin sans prise de tête, on évite les achats compulsifs qui resteront non portés au fond du placard, on consomme moins et mieux. La surconsommation (qui conduit à l’accumulation) est un fléau dans le contexte de crise écologique que nous traversons. Acheter moins de vêtements mais de meilleure qualité est un gage de durabilité, une notion qui m’est chère dans le cadre de ma démarche de slow fashion : on s’oriente vers des vêtements qui nous ressemblent et que l’on gardera sur le long terme. Deux prérequis sont nécessaires pour se constituer une garde-robe capsule mais je suis d’avis qu’il faut l’appliquer à toute garde-robe pour les raisons citées précédemment : maîtriser sa colorimétrie et connaître son style vestimentaire.

1. La palette de couleurs

Votre palette idéale est personnelle et unique : elle dépend bien sûr de votre colorimétrie (c’est la base !) mais aussi de votre style, vos goûts, vos préférences, votre sensibilité, votre résonance, etc… Elle se compose de 9 couleurs : 2 neutres + 3 basiques + 4 accents. Attention, ça ne signifie pas que vous deviez choisir chaque jour ces 9 couleurs car il est bien sûr impossible de les porter en même temps dans une seule tenue ! Un look équilibré se compose de 3 couleurs maximum, et vous pouvez en rajouter une quatrième dans les accessoires (foulard, sac, chaussures = couleur accent).

Les neutres : ces 2 couleurs neutres forment la base de votre garde-robe car elles s’accordent avec toutes les autres couleurs. Les neutres classiques sont le blanc, crème, gris, noir, beige, marron. Il est important d’avoir suffisamment de pièces neutres pour les assortir avec les couleurs principales.
Les basiques : ces 3 couleurs fondamentales reflètent votre style vestimentaire. Ce sont vos teintes préférées, celles que vous pouvez porter facilement tous les jours. Versatiles, elles représentent les pièces principales de votre dressing et se mélangent aisément avec les neutres et les couleurs secondaires. On peut citer le bleu denim, bleu marine, kaki, bordeaux, camel, corail, etc…
Les accents : ces 4 couleurs secondaires viennent en complément des basiques. Généralement plus vives et fortes, vous pouvez les utiliser en accent pour rehausser une tenue ou jouer sur les variations avec des nuances plus ou moins soutenues. Au moins deux des couleurs secondaires doivent s’accorder avec les couleurs principales.

Comme neutres, j’ai choisi le blanc et le noir. Bien qu’il ne soit pas recommandé pour une femme Eté comme moi, je porte du noir dans presque tous mes looks en automne-hiver. Comme basiques, j’ai opté pour le bleu denim (jeans, veste), le gris perle (t-shirt, pull, poncho) et le marron qui représente l’imprimé léopard que je porte très souvent (veste, pantalon, chaussures, sac). En accents, j’ai sélectionné le jaune safran, le rose fuchsia, le vert émeraude et le gris anthracite. Ces couleurs vives pourraient tout à fait entrer dans mes basiques, étant donné que j’en porte tous les jours, mais je trouve que cette répartition est bien représentative des tenues que je vais présenter dans cet article.

Dans le cadre de la création d’une garde-robe capsule, on vous recommandera de privilégier une palette neutre en vue d’optimiser les associations de pièces – ce qui est très bien si c’est effectivement votre identité vestimentaire – mais je suis d’avis qu’une touche de couleur apportera du peps et un intérêt visuel à votre look. Etant une inconditionnelle des couleurs, je les utilise au quotidien y compris sur des pièces imposantes comme les vestes et les pantalons. Si vous êtes moins à l’aise, dirigez-vous vers des pièces colorées plus petites comme les accessoires (foulard, chapeau, sac, chaussures) qui seront parfaits pour personnaliser votre look. Par exemple, cette paire d’escarpins rouges va twister une tenue classique en manteau camel ou une tenue chic décontracté en trench léopard. Qu’en pensez-vous les girlzzz ?

A vous de jouer maintenant ! Pour constituer votre palette, reprenez les tenues que vous avez portées sur les 5 jours écoulés et listez toutes les couleurs. Retenez les 9 couleurs les plus récurrentes et classez-les selon les catégories ci-dessus : neutres, basiques, accents.

2. Le style vestimentaire

Votre style vestimentaire doit à la fois convenir à votre morphologie, correspondre à vos goûts et votre mode de vie, et refléter votre personnalité. Un style vestimentaire en phase avec votre résonance intérieure permet d’augmenter votre confiance en vous, renforcer votre impact visuel et améliorer vos relations pour acquérir un rayonnement unique. Je me définis comme une femme moderne et artistique. D’un côté, ma bonne connaissance des tendances avec un œil affûté pour les vêtements qui me correspondent et me mettent en valeur, principalement des basiques de bonne qualité, sobres et intemporels; de l’autre, mon côté créatif que j’exprime à travers mon goût pour la couleur, les pièces originales et le vintage.

Pour déterminer votre style, faites une liste en répondant à ces quelques questions :
– Quelles sont mes motivations (recherche de confiance, de crédibilité, de confort, de visibilité) ?
– Quelles couleurs me mettent en valeur (froid/chaud, clair/sombre, intense/doux) ?
– Quels sont les vêtements qui me correspondent et dans lesquels je me sens bien ?
– Suis-je plutôt attirée par les pièces unies ou imprimées ? Si oui, quels motifs ?
– Dans quelles coupes et matières suis-je le plus à l’aise ?

Pour constituer une garde-robe capsule efficace, on vous conseillera volontiers d’adopter le style chic décontracté (casual chic en anglais) : une allure actuelle, élégante et confortable qui joue sur le contraste de deux styles distincts mais complémentaires. Là encore, on vantera la versatilité des pièces basiques et des coloris neutres qui permettent d’accorder plus facilement les vêtements. Ça peut être une bonne base pour celles qui portent ce style au quotidien mais qu’en est-il des femmes glamour, romantiques ou sophistiquées ? Elles ne vont pas se retrouver dans le style chic décontracté, pas assez « affirmé » en terme de personnalité. Avec un nombre de vêtements limité et une palette de couleurs réduite, il est souhaitable d’inclure quelques pièces fortes et/ou des imprimés dans sa garde-robe capsule pour apporter de la fantaisie et du relief : personnellement, je ne pourrais pas me passer du motif léopard qui fait partie de mon style signature.

J’insiste sur la notion de « vêtements qui me correspondent » car elle est primordiale. Vous avez certainement lu dans les magazines féminins ou sur des sites spécialisés, des conseils du type « Les 10 incontournables à avoir dans son dressing » ou « Les 5 pièces must-have de la saison ». A mon sens, ce sont non seulement des injonctions qui peuvent éveiller un sentiment de frustration chez certaines personnes – à savoir que si vous ne possédez pas ces pièces, vous êtes ringarde 😲 – mais c’est aussi une incitation à la consommation car il vous faudra absolument acheter les articles qui manquent si vous voulez être branchée. D’où l’avantage de ne pas suivre les tendances qui sont limitatives à mon sens car elles vous inscrivent dans un style très marqué.

Comme incontournables, on vous recommande systématiquement une marinière et une paire de baskets blanches. Ces deux pièces ne figurent pas dans MES indispensables et je ne les inclurai pas dans ma garde-robe capsule : d’une part, je ne possède pas de marinière car je trouve que les rayures horizontales ne flattent pas particulièrement ma morpho en 8 et ma petite taille; d’autre part, je porte des baskets presque uniquement dans le cadre d’une activité sportive. Plutôt que le mot « incontournable » – une notion subjective variant d’une femme à une autre – je préfère utiliser les termes « intemporel » ou « valeur sûre » qui désignent des pièces indémodables destinées à durer sur le long terme, contrairement aux pièces « tendance » qui, par définition, se renouvellent à chaque saison.

Je dis stop aux injonctions restrictives et culpabilisantes qui visent à uniformiser les femmes et gommer la singularité de chacune ! Qu’elle soit capsule ou non, votre garde-robe doit avant tout être adaptée à votre identité propre et non aux tendances ! Voilà pourquoi il est vain de vouloir copier les autres : le simple fait que j’ai trouvé une tenue époustouflante sur Rihanna ne signifie pas qu’elle sera aussi belle sur moi ! Question de morpho, de coupe, de personnalité, de circonstances, etc… j’aurais sûrement l’air ridicule. Alors les girlzzz, soyez fidèles à vous-mêmes : identifiez ce qui fait votre particularité, voire votre originalité, et incluez-le dans votre garde-robe capsule car vous vous habillez avant tout pour vous-mêmes, vous faire plaisir et vous sentir bien dans vos vêtements.

3. Les méthodes

De la même manière qu’elle ne doit pas être un objet de frustration, une garde-robe capsule conçue à votre image ne sera pas synonyme de fadeur et d’ennui ! Dans ce paragraphe, je vous présente des méthodes populaires élaborées par des expertes du minimalisme, qui ont fait leur preuve et pourront vous inspirer dans votre démarche. Elles sont le plus souvent conçues par saison ou pour de courtes périodes mais vous pouvez bien sûr appliquer le procédé à une année complète : ça vous demandera plus de maîtrise car vous aurez besoin d’une vision plus globale mais sachez qu’il est possible d’élaborer un dressing minimaliste complet avec environ 90 pièces. Toutes les raisons sont bonnes pour créer sa garde-robe capsule, et à encourager ! Avant de commencer, définissez vos motivations :
– Un défi lancé à vous-même pour le fun ?
– Une prise de conscience liée à la crise écologique ?
– Un moyen de consommer moins et mieux ?
– Une incitation à faire un tri efficace dans vos placards ?
– Un désir d’adopter ce mode de fonctionnement sur le long terme ?

• Projet 333

« Se simplifier la vie, désencombrer son esprit et se connecter à son cœur », tel est le mantra de la blogueuse et autrice américaine Courtney Carver qui a imaginé le Projet 333 en 2010. Son objectif ? Prouver que « moins signifie réellement beaucoup plus » (Less really is so much more) comme le nom donné à son blog Be More with Less. Destiné aux femmes et hommes de tout âge, le challenge consiste à sélectionner 33 pièces pour 3 mois, à savoir vêtements, chaussures, accessoires et bijoux. Sont exclus l’alliance de mariage ou tout autre bijou de valeur sentimentale qu’on ne quitte pas, les sous-vêtements, vêtements d’intérieur, tenues de nuit et de sport. Courtney Carver habite à Salt Lake City dans l’Utah où les températures peuvent varier entre -10° C et 35° C : un défi tout à fait faisable sous nos latitudes plus clémentes !

• Défi 10×10

Lancé en 2015 sur son blog Style Bee par la créatrice canadienne Lee Vosburgh, le challenge 10×10 – soit 10 pièces pour 10 tenues sur 10 jours – comprend en général 2 vestes, 3 tops, 2 bas, 1 robe et 2 paires de chaussures (hors accessoires et bijoux) : c’est une excellente source d’inspiration pour se constituer une première garde-robe capsule, puisqu’elle est de petite taille et conviendra donc aux débutantes. Chacun est libre d’adapter le processus à une période ou une occasion spécifique (Halloween, fêtes de Noël), à son lieu de résidence ou sa destination de vacances. N’hésitez pas à vous en inspirer pour organiser une valise optimisée dans le cadre d’un court séjour : thématique bord de mer, sports d’hiver, etc…

• Dressing minimaliste

Créé à l’initiative d’Anaïs – home organiser française influencée par l’experte japonaise Marie Kondo et sa célèbre méthode de rangement – le site Etre minimaliste regroupe des conseils et astuces pour intégrer le minimalisme dans son quotidien avec pour objectif de désencombrer son intérieur et s’organiser simplement dans toutes les pièces de la maison. Entre considérations philosophiques et aspect pratiques (budget, finances), le blog propose une série d’articles classés par rubrique : trier et désencombrer, ranger et s’organiser, ou encore s’inspirer. Sans oublier une méthode d’organisation étape par étape pour créer une garde-robe capsule.

• 37 pièces par saison

Variante du Projet 333, le concept des 37 pièces par saison a été imaginé en 2014 par la blogueuse et créatrice américaine Caroline Joy, basée à Dallas au Texas. Le nombre de pièces varie entre 34 et 39 selon les garde-robes capsule qu’elle a créées au fil des saisons et des années. On trouve principalement des vêtements unis en blanc, gris, denim et noir dans les looks de Caroline Joy, relevés à l’occasion d’une petite touche rose poudré, camel ou bordeaux : je les trouve un peu trop monochromes mais ils correspondent bien à son style de vie « super casual » puisqu’elle travaille à domicile et passe le plus clair de son temps en jeans et t-shirt.

4. Ma garde-robe capsule

Je me suis inspirée de mes recherches pour constituer ma garde-robe capsule en 2 versions : un mois et une saison. La première répond au challenge lancé avec Patricia sur Instagram pour octobre, à savoir composer toutes ses tenues du mois avec seulement 20 pièces (vêtements + chaussures) hors accessoires, ce qui laisse pas mal de liberté pour finaliser ses looks. Dans la seconde, j’ai repris la même base en l’augmentant à 40 pièces pour en faire une garde-robe d’automne sur 3 mois (septembre, octobre, novembre), accessoires compris sauf les bijoux. Comme vous le voyez, il y a des basiques intemporels, de la couleur, de l’imprimé animalier, beaucoup de seconde main et quelques pièces légères empruntées à la période estivale car il fait encore beau et doux en septembre.

Aperçu de ma garde-robe capsule d’octobre (20 pièces) – Photos © The Color Fashionista

SÉLECTION OCTOBRE (20 PIÈCES – 1 MOIS)

VESTES (7)
1 veste motif léopard marron (vintage)
1 veste noire boutons perles (vintage)
1 veste motif léopard noir & blanc H&M (seconde main)
1 blazer jaune safran (vintage)
1 perfecto noir simili cuir Gemo (seconde main)
1 gilet crème & noir en maille Promod (old co)
1 trench motif léopard H&M (seconde main)

TOPS (5)
1 t-shirt blanc Chic (old co)
1 t-shirt gris perle Vodka (old co)
1 top vert & noir motif zèbre (vintage)
1 blouse blanche en dentelle (seconde main)
1 chemise blanche oversize Nodus (empruntée à chéri)

BAS (5)
1 jeans mom en denim clair Pull & Bear (seconde main)
1 pantalon noir simili cuir Cache-Cache (old co)
1 pantalon motif léopard Mango (seconde main)
1 slim rose framboise Camaïeu (seconde main)
1 jupe motif léopard Victoria Bergmann (seconde main)

CHAUSSURES (3)
1 paire d’escarpins léopard Eram (old co)
1 paire d’escarpins noirs Eram (old co)
1 paire de bottines noires Hokus Pokus (vintage)

ACCESSOIRES (non inclus)
1 sac classique noir Armani Jeans (old co)
1 sac baguette léopard DDP (vintage)
1 sac chaînette clouté noir (seconde main)
1 sac baguette zébré gris/noir Lancaster (vintage)
1 sac chaînette bleu canard Eram (old co)
1 sac cartable effet croco (vintage)
1 sac en cuir grainé crème (seconde main)
1 ceinture chaîne argentée (vintage)
1 ceinture chaîne dorée (vintage)
1 ceinture cuir noir à boucle dorée (vintage)
1 grand foulard imprimé Eram (old co)
1 cache-col noir en maille (old co)
1 chapeau fédora gris (old co)
1 chapeau fédora bordeaux Pimkie (old co)

SÉLECTION AUTOMNE (40 PIÈCES – 3 MOIS)

VESTES (11)
1 veste denim clair (old co)
1 veste motif léopard marron (vintage)
1 veste noire boutons perles (vintage)
1 veste motif léopard noir & blanc H&M (seconde main)
1 blazer jaune safran (vintage)
1 blazer gris anthracite Gérard Pasquier (vintage)
1 blazer marine motif cordage Weinberg (vintage)
1 perfecto noir simili cuir Gemo (seconde main)
1 gilet crème & noir en maille Promod (old co)
1 trench motif léopard H&M (seconde main)
1 poncho noir & gris Zara (old co)

TOPS (8)
1 t-shirt blanc Chic (old co)
1 t-shirt gris perle Vodka (old co)
1 top vert & noir motif zèbre (vintage)
1 blouse blanche en dentelle (seconde main)
1 chemise blanche oversize Nodus (empruntée à chéri)
1 chemisier motif léopard en velours (vintage)
1 pull col V gris perle (old co)
1 pull col roulé blanc Zara (old co)

BAS (7)
1 jeans mom en denim clair Pull & Bear (seconde main)
1 pantalon noir simili cuir Cache-Cache (old co)
1 pantalon motif léopard Mango (seconde main)
1 slim rose framboise Camaïeu (seconde main)
1 jeans noir Uniqlo (old co)
1 mini-jupe en denim Camaïeu (seconde main)
1 jupe motif léopard Victoria Bergmann (seconde main)

CHAUSSURES (5)
1 paire de slingbacks python Cosmo (seconde main)
1 paire d’escarpins léopard Eram (old co)
1 paire d’escarpins noirs Eram (old co)
1 paire de mocassins gris Monoprix (old co)
1 paire de bottines noires Hokus Pokus (vintage)

SACS (5)
1 sac classique noir Armani Jeans (old co)
1 sac baguette léopard DDP (vintage)
1 sac chaînette clouté noir (seconde main)
1 sac baguette zébré gris/noir Lancaster (vintage)
1 sac en cuir grainé crème (seconde main)

ACCESSOIRES (4)
1 ceinture chaîne dorée (vintage)
1 ceinture cuir noir à boucle dorée (vintage)
1 chapeau fédora gris (old co)
1 grand foulard imprimé Eram (old co)

Pour ma garde-robe d’automne (40 pièces) qui devra m’accompagner jusqu’à fin novembre, je m’orienterai vers des pièces longues comme le trench que je peux porter par dessus mes vestes, des pièces plus chaudes en maille (pull col V, pull col roulé, gilet long) ou ce poncho/plaid très utile qui s’avère être un vêtement à la fois pratique, versatile et aussi chaud qu’une couverture, un joker pour faire la transition vers l’hiver. C’est une des dernières pièces de fast fashion que j’ai achetée fin 2018 et je ne le regrette pas ! Au niveau de ma palette, je vais diminuer les couleurs pour privilégier le blanc, gris, noir et denim.

5. Saison chaude vs. saison froide

Si l’année est divisée en 4 saisons (printemps, été, automne, hiver), il est tout à fait possible de grouper ensemble le printemps/été et l’automne/hiver (comme c’est le cas pour les collections de prêt-à-porter), surtout si on habite en France où les températures sont clémentes. Ce serait plus compliqué au Canada ! 😅 Certains basiques peuvent être portés toute l’année, d’autres peuvent être agrémentés avec l’ajout de pièces plus chaudes. Il est inutile de racheter de nouveaux vêtements à chaque saison car on peut se créer une tenue sur la même base en modifiant quelques éléments : on remplace son t-shirt par un pull, on troque ses escarpins pour des bottines, on enfile un pull sur sa robe d’été pour en faire un combo jupe + pull douillet, etc…

Look noir et blanc en version été et version hiver – Photos © The Color Fashionista

Certaines pièces présentées ci-dessous ne font pas partie de ma garde-robe capsule car je n’ai pas encore shooté mes tenues pour le défi d’octobre mais ces looks postés sur Instagram au cours des derniers mois/années, illustrent les changements que j’effectue dans mes tenues d’une saison à l’autre tout en gardant une base commune.

6. Jouer sur les variantes

J’ai cessé de consommer de la fast fashion en février 2019 et je n’achète presque plus de vêtements, ou alors de seconde main dans les vide-greniers et en friperie. J’ai donc l’habitude de choisir mes tenues dans un dressing existant et limité, en jouant sur des associations multiples, ce qui est l’essence même d’une garde-robe capsule. Si vous suivez mon blog, vous remarquerez que je présente souvent des tenues arborant des pièces récurrentes, mais assemblées différemment. Je n’ai jamais l’impression de m’ennuyer quand je m’habille et chaque look est un excellent moyen de stimuler ma créativité. Reporter mes vêtements d’une année sur l’autre est pour moi une évidence #outfitrepeater, n’en déplaise à certaines fashion addicts qui vont pousser les hauts cris ! Comme illustré ci-dessous : je change soit une pièce principale (veste, top), soit une pièce principale + les accessoires (sac, chaussures). C’est assez bluffant de voir comment une petite modification peut radicalement changer l’apparence d’une tenue ! Qu’en pensez-vous les girlzzz ?

• Pièce principale

Photos © The Color Fashionista

• Pièce principale & accessoires

Photos © The Color Fashionista

J’espère que cet article n’aura pas été trop indigeste et qu’il vous encouragera peut-être à regarder votre dressing d’un œil nouveau. N’oubliez pas que minimalisme ne rime pas avec austérité ! Contrairement à ce que vous pourriez penser, vous serez plus créative dans la façon de composer vos tenues si vous avez moins de vêtements pour le faire. Et vous Mesdames, quelle est votre position par rapport à la consommation de vêtements ? Essayez-vous d’être raisonnable en termes d’achats ou la tentation est-elle encore vive de posséder les dernières tendances ?

Si le sujet de la garde-robe capsule vous intéresse, je vous invite à lire en complément mes précédents articles :

Comment créer sa palette de couleurs idéales ?
Comment définir son style vestimentaire ?
Comment créer un look intemporel ?

Pour en découvrir davantage sur moi, vous pouvez me retrouver sur les réseaux sociaux Facebook et Instagram, ainsi que sur Pinterest qui propose une sélection de mes meilleurs looks.

Dans l’attente d’échanger avec vous, je vous souhaite une douce journée !

Amitiés,
Agnès

2 commentaires sur “Comment créer sa garde-robe capsule ?

  1. Bonsoir Julie,
    Merci infiniment pour ta visite sur mon blog ! Ravie de lire que tu es dans une démarche de mode éco-responsable, c’est top ! 😍 Les pièces fortes et/ou originales sont idéales pour personnaliser son dressing minimaliste. Je pense que tu es une femme à colorimétrie chaude (Automne Doux ?), le rose et l’orange sont des couleurs qui te vont bien, dans des nuances douces comme le saumon, pêche, corail, etc…
    Bises à bientôt !
    Agnès

    Aimé par 1 personne

  2. Bonjour!
    Merci pour tous ces conseils mode! J’ai mon petit dressing minimaliste et j’aime bien acheter de temps une pièce qui sort de l’ordinaire!
    J’aime beaucoup le rose et l’orange aussi qui donnent vraiment bonne mine!
    Bises

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s